Joindre l’équipe recrutement
01 75 43 91 91

L’actu immobilière vue par CAPIFRANCE | #16

l'actu immobilière mai 2016

Dans cette nouvelle actu immobilière, on parle entre autres centres d’affaires et coworking, réseaux sociaux, tendance des prix et baisse de  frais de notaires

Centres d’affaires et espaces de coworking, les bureaux de demain

Alors que le marché du travail est en pleine mutation, les professionnels du secteur ont dû revoir leur copie. Les centres d’affaires proposent aujourd’hui de nouvelles formules, mettant en avant agilité et flexibilité, afin de répondre aux besoins des clients. Ces offres alternatives s’accompagnent de services appréciés des entreprises (réceptionnistes, soutien informatique, restauration) pour faire face aux contraintes liées aux bureaux classiques. Du sur-mesure, des locaux loués « clés en main » et une logistique confiée à un tiers pour un gain de temps et d’argent. Sans oublier la possibilité d’accroître son réseau au sein de ces lieux de business partagés !

Quel est l’intérêt des réseaux sociaux dans l’immobilier ?

C’est la question que se posent près d’un tiers des professionnels du secteur, selon l’étude « Réseaux et immobilier : Les nouveaux contours de la relation professionnelle », réalisée par HappyCurious pour Pierre & Vacances Conseil Immobilier. Parmi les principaux enseignements à retenir, les réseaux sociaux sont effectivement en train de changer la donne du business, mais ses acteurs peinent à savoir comment les prendre en main. Nouveaux outils de travail pour développer son réseau, le partage et la recherche d’informations, ces nouveaux médias comblent un espace vide dans la chaîne de conversation des spécialistes de l’immobilier.

Retrouvez CAPIFRANCE sur nos réseaux sociaux.

fb twitter G+ Youtube Pinterest LKIN Viadeo

Immobilier ancien : tendance des prix à la hausse dans les grandes villes

Selon le baromètre LPI-SeLoger, les prix de l’immobilier dans l’ancien affichent une nette progression dans les grandes villes. Notamment à Lyon et Nantes, où la hausse a notamment été constatée sur les prix immobiliers signés (+ 2,5 % à Nantes, + 1,6 % à Lyon sur un an). Ce qui n’est pas le cas des villes de plus petite superficie, comme Tours ou Perpignan, où le prix du m² est à la baisse. D’autres métropoles, telles que Marseille ou Angers, observent quant à elles une tendance de prix incertaine, sans perspective d’amélioration à court terme.

Baisse des frais de notaires : quel impact sur vos transactions ?

Entrée en vigueur au 1er mai 2016, la baisse des frais de notaires sur les ventes immobilières n’a pas eu les effets escomptés, note le site Capital.fr. D’après les simulations réalisées par le mensuel économique et le cabinet de Frédéric Dumont (Montreuil), l’impact de cette réforme ne toucherait que les transactions de faible montant. En effet, pour un logement de 200 000 euros, soit un bien de valeur moyenne en France, l’acquéreur ne ferait une économie qu’à hauteur de 68,5 euros, dans le meilleur des cas.