Joindre l’équipe recrutement
01 75 43 91 91

Le marché immobilier lyonnais à la loupe

Le marché immobilier lyonnais à la loupe

Partagez cet article

Share

Avec plus de 22 900 transactions réalisées dans le Rhône en 2016, en hausse de 8,5%, Lyon enregistre une année immobilière record.

Malgré la hausse des prix et des taux d’intérêt toujours séduisants, Lyon se positionne comme la 10ème métropole la plus attractive sur le marché immobilier européen.

Décryptage avec Philippe BUYENS, Directeur Général de Capifrance.

Des prix à la hausse dans l’ancien

 

Ville où il fait bon vivre de par son cadre de vie, son rayonnement culturel et son dynamisme économique, Lyon paye les conséquences de son succès avec des prix en constante hausse : +5,4% au global en 2016. Le prix moyen du m2 d’un appartement ancien à Lyon se situe désormais à 4 049€ contre 3 695€ au niveau national.

Huit arrondissements sur neuf affichent des prix en hausse dont deux à plus de 9% :

les très prisés IIIème arrondissement - Préfecture, La Villette, Dauphiné-Sans-Souci, Montchat avec un prix au m2 de 3 992€ et VIème arrondissement - Les Brotteaux, Cité internationale avec un prix au m2 de 4 932€. Seul le très chic IIème arrondissement - Cordeliers, Saint-Blandine, Confluence - a vu ses prix baisser de 2,2% mais reste toutefois l’arrondissement le plus cher de Lyon : 5 139€ le m2.

La hausse des prix des maisons reste quant à elle moins importante que celle des appartements anciens : +2,3% avec un prix moyen s’élevant à 320 100€.

Le marché du neuf sous tension

 

Avec une progression de 30% des réservations dans le Rhône, l’année 2016 aura été un bon millésime pour l’immobilier neuf. Ce sont surtout les investisseurs (44% des réservations) qui dynamisent le marché, devant les acquéreurs-occupants (36%) et les ventes en blocs (20%).

En 2016, 5 630 logements ont été mis en vente dans le département (+20%) et 4 720 étaient disponibles fin 2016 (-9%). Le marché tend à se contracter entrainant une hausse des prix de vente. Au dernier trimestre 2016, le prix moyen des logements neufs de l’aire urbaine lyonnaise s’élevait à 4 162€ le m2, soit une augmentation de 3% par rapport à 2015.

La dynamique de l’immobilier commercial

 

A Lyon, 2016 aura également été une année record pour le tertiaire avec 290 511m2 de demande placée (+6,8%). La métropole a enregistré 562 transactions (+30%) dont près d’un tiers est concentré sur La Part-Dieu, leader en volume (83 368m2) et en nombre de transactions (78).

Avec une hausse de 12,4% des ventes sur le département du Rhône en 2016, Capifrance s’inscrit pleinement dans la dynamique immobilière augurant une année 2017 propice à la croissance.

Le marché immobilier lyonnais à la loupe

S'inscrire en réunion

Venez nous rencontrer au cours de l’un de nos réunions d'information dans toute la France

Être rappelé

Laissez-nous votre numéro de téléphone pour être rappelé dans les meilleurs délais

Se documenter

Obtenez une documentation gratuite en remplissant simplement notre formulaire